février 10, 2005

Etonnement...

C'est toi qui as créé ses reins,
qui l'as tissé dans le sein de sa mère.

Je reconnais devant toi le prodige,
l'être étonnant qu'il peut être :
étonnantes sont tes oeuvres
toute mon âme le sait.

Merci Seigneur pour cette merveille.
Pour ce que je découvre en l'autre.

D'après le psaume 138